La Gran'Dame est une association d'artistes musiciens qui voit le jour en Avril 2020. Le collectif, indépendant et  Auto-Producteur, présente ici ses réalisations, et espère contribuer, à sa mesure, au tissage du réseau des arts “vivants“. Les artistes “permanents“ du collectif inter-agissent dans plusieurs des formations, ce qui permet, en outre, la proposition de "plateaux" aux diverses structures de diffusion. Par ailleurs, La Gran'Dame, outil de brassage inter-culturel, provoque et encourage les rencontres opportunes avec d'autres artistes "associés", permettant, d'une part, la création de spectacles aux esthétiques plurielles (danse, théâtre, arts plastiques, arts de la rue, arts du cirque...) et d'autre part, l'élargissement de ses champs d'investigations.


Ces deux là s'amusent, se jouent d'eux même et de l'un l'autre. gRONDEs proposent une aventure résolument dédiée au corps et à la danse. Rock par excellence, gRONDEs délivre une énergie fougueuse et régénératrice en empruntant les codes électro utilisés dans les années 70 notamment en utilisant le Moog (synthétiseur modulaire) comme clef de voûte des compositions.





Une ecchymose : un coup fort qui marque le corps, une lésion sans fissure ni rupture mais qui dure.À la fois âpres et caressantes, les sonorités d'eCCHymOSe rOse accompagnent des textes en français et en anglais : des paroles ressenties de femmes. C'est en trio, avec un groove acide et imparable, des basses analogiques qui envahissent, des guitares électriques rugueuses et larges, une voix féminine attachante, que cette pop rock sensible est à découvrir et à déguster.


-stoner/rock-

L'efficacité est le maître mot de la musique d'Hope is a Joke et bien qu'elle s'aventure parfois vers les mesures asymétriques et les nuances arpégées, les répits ne sont que de courtes durées et les charges soniques nous rappellent que le groupe vise avant tout la puissance chère à ses influences parmi lesquelles sont Refused, Queens of the stone age, Fu manchu, Nirvana.


Minimalisme, inspiration, mélancolie et lueurs : l'intime de sa poésie emporte, parle, sourit et pleure aussi. Floue et franche pour tenter l'auditeur à se retrouver ou se découvrir dans ses textes, elle a des mots simples pour être juste. Un moment suspendu en apnée...et rester touché.



-solo drum's and Mood-

"L'improvisation solo, c'est  prendre la mer sur une coquille de noix, tu prends conscience de ta vulnérabilité tout en aiguisant ta détermination, tu chéries ton humilité, tu sublimes ton écoute et rends grâce à ta disponibilité, tu sais que tout peut arriver, et c'est même ce que tu vas chercher, car l'incident est garant du vivant".



-Rock/Trad/expérimental-

Elle écrit en français, en anglais mais puise aussi son vocabulaire linguistique improvisé dans l'apprentissage de chant Maliens, Hébreux, Grecqs, Biélorusses et Turcs, offrant ainsi une plus grande richesse d'utilisation à son appareil vocal et aux sonorités qu'il peut produire. La langue de sOOn ouvre un imaginaire dans lequel chacun.e se raconte sa propre histoire.




Jacques Pissenem, sculpteur d'arbres, et Éric Delbouys, musicien/batteur, proposent un instant singulier, ou la poésie et l'expression artistique se dégagent d'un environnement à priori barbare!?